Collections

Le teint en pièce

Dans les années 1960, une idée allait faire le succès de Benetton.

Jusque-là, les pulls colorés étaient confectionnés directement à partir de laines colorées. Cela impliquait que si une couleur n’avait pas le succès escompté au cours d'une saison, on devait gérer des cartons entiers de pulls invendus dans les entrepôts.

De retour d'un voyage en Écosse pour étudier des méthodes ancestrales de travail de la laine, Luciano Benetton a une idée. Il appelle alors Ado Montana, un ami issu d'une famille de teinturiers et lui demande s'il est possible de teinter les pulls après - et non plus avant - les avoir confectionnés.

Ils passent des mois dans un sous-sol à faire des tests avec de la laine et des teintures. Une nuit, le premier pull sans défaut sort enfin du bain de teinture. Pour Benetton, produire des pulls en laine brute, puis les colorer en fonction des commandes s’avère être immédiatement un énorme avantage commercial.

C'est l'origine du "teint en pièce", qui sera ensuite adopté au cours décennies suivantes par les plus grandes entreprises du secteur de prêt-à-porter au monde.